Err

  •  
  • Site de l'ICM
  • Services
  •  
Chemins de Dialogue
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

Non extendas manum tuam super puerum - Dieu peut-il être cruel ?

(Code: CdD47-06)
2,00 €
Ajouter au Panier

Lecture de la ligature d’Isaac d’après le Midrash

Par Dan Jaffé

Le passage biblique relatif à Gn 22 a fait l’objet de commentaires prolixes. Durant des générations, on s’est évertué à comprendre comment l’homme Abraham, dont l’aspiration profonde était de devenir père, a pu accepter l’ordonnance divine de tuer son fils. Ce « Père de toute l’humanité » n’aurait-il pas été capable de refuser l’injonction divine et de préserver son enfant ? Quel est donc l’enseignement à retenir d’un homme qui découvre la croyance au Dieu unique mais se montre prêt à « sacrifier » son fils unique ?

22 pages